Obéron de Wieland

13 planches à l’encre de chine sur carton blanc, 2002
format 505 X 705 mm

Obéron de Wieland est un de mes textes préférés.
Je le possède en édition française très rare.
Il est un personnage culte que j’ai traduit en dessin calligraphique
trait noir sur fond blanc.
Dans les cieux incandescents surgit la présence d’Obéron.
Il connaît le désarroi, l’exactitude du bonheur.
Mes dessins gestuels le rapellent à nous.
Il véhicule la ferveur et n’en perdra jamais le moindre fragment.

oberon1

oberon2

oberon3

oberon4

oberon5

oberon6

oberon7

oberon8

Le château d’Obéron en fausses pierres fond comme du sucre mouillé.

chateau

Construction éphémère avec des briques en argile anciennes.
Exposition personnelle au théâtre Epi Kolono, 2002.